Érigée à plus de 600 mètres d'altitude, l'église de San Barnárd fait partie du cercle restreint des biens culturels d'importance nationale (catégorie A) présents dans le district de Bellinzone.

À l'écart du réseau routier et accessible en téléphérique (ou à pied le long de sentiers pédestres parfois ardus), cet important monument n'était pas très connu et fréquenté, surtout par les Tessinois/es.

Cette pittoresque église (dont les précieuses fresques sont discrètement conservées suite aux restaurations de ces dernières années) était entourée par les anciens villages où vivaient les Montecarassesi jusqu'au XVIIIe siècle.

L'église de San Barnárd est ouverte du mercredi au dimanche de 10h à 17h et est située à 10 minutes à pieds de Curzutt (premier arrêt du téléphérique "Monte Carasso - Mornera").

Tout près de l’église San Barnard il y a un très beau « Rustico » appelé « Arte & Natura ». Içi vous avez l’opportunité d’acheter de souvenirs et produits locaux. Pour plus d'informations, cliquez içi

Histoire

La construction de l'église remonte aux XIe et XIIe siècles, bien qu'il n'existe pas de documents écrits qui en témoignent. Au cours des siècles, l'église a connu deux modifications importantes.

La première date du XVe siècle, lorsque sa superficie a été doublée et qu'une arche et un clocher lui ont été ajoutés. La deuxième modification, au siècle suivant, a concerné l'ajout de la chapelle, la transformation de l'abside et la construction de la sacristie. Quant aux fresques, les plus anciennes – la Vierge du Lait et le Saint Christophe – remontent à la moitié du XIVe siècle.

On peut observer sur le mur septentrional des peintures datant de 1427 : le Cycle des mois, l'Adoration des mages, la Crucifixion et le Groupe des saints. Après l'agrandissement de la deuxième moitié du XVe siècle, les nouveaux murs ont été recouverts par des fresques peintes par Cristoforo et Nicolao de Seregno. Les peintures de la nouvelle chapelle et de la nouvelle abside remontent à la fin du XVIe siècle et au début du XVIIe. Le déclin se fait sentir à partir des premières décennies du XVIIIe siècle.

S'il est vrai que l'église a été construite entre le XIe et le XIIe siècle, sa dénomination est certainement plus tardive, datant de la fin du XIIe siècle, puisque Bernard de Clairvaux est mort en 1153 et fut canonisé en 1174.

Ce n'était alors qu'une petite chapelle romane qui occupait la moitié de la longueur actuelle. Elle arrivait là où commence le Cycle des mois et était constituée d'une nef centrale et d'une abside semi-circulaire (avec le chœur et l'autel) isolée par une grille en bois.

En 1450, l'église de San Barnárd est agrandie : sa surface est doublée, et une arche et un clocher sont construits. S’ensuit le travail des Seregnesi. Cristoforo et son neveu Nicolao étaient deux artistes originaires de Seregno, un village de la province de Brianza, en Italie, installés à Lugano. Ils étaient très actifs au Tessin durant la deuxième moitié du XVe siècle, surtout dans le Sopraceneri. La Dernière Cène est l'œuvre de l'oncle, Cristoforo.

C'est à la deuxième moitié du XVIe siècle que l'église de San Barnárd prend son aspect définitif avec l'ajout de la chapelle de Saint Nicolas, la transformation et l'agrandissement de l'abside et la construction de la sacristie.

Heures d'ouverture avec la présence du guide

Janvier / Février / Décembre (sa - di) de 11h00 à 14h00
Mars / Novembre (jeu - di) de 11h00 à 15h00
Avril / Mai / Juin (mer - di) de 10h30 à 16h30
Juillet / Août / Septembre / Octobre (mer - di) de 10h00 à 17h00

(fermé en cas de mauvais temps)

 

 

Galerie photo

Vidéo

Réserver